• ... Ou autrement dit insolation....

    Et pourtant j'avais sorti casquette et lunettes de soleil...

    J'ai tendance à oublier que ce couple d'amis là ce sont des sportifs.

    Lui fait 4 km de natation par jour.
    Elle de la danse classique 3 fois par semaine dont une après une séance d'aquagym le samedi matin à 8h30 où je l'accompagne depuis le mois de janvier.
    Et moi.... Une heure de yoga hebdomadaire et 45 mn d'aquagym....

    J'ai tendance à oublier que gambader dans la campagne pour eux reviens à crapahuter difficilement à certains moments pour moi.
    Sur les 200 derniers mètres je me suis retrouvée à ahaner comme une vache asthmatique sous un soleil de plomb...

    Résultat : insolation... Heureusement que la copine avait du Doliprane 1g dans son sac!

    N'empêche qu'on a bien rigolé et papoté...

    Et que ça fait du bien au cerveau... Enfin en partie parce que là j'ai envie de l'arracher tellement il me fait mal... Mouarf!!


    votre commentaire
  • Je pars dans 10 minutes me dégourdir les gambettes dans la campagne avec des amis.

    Ca c'est de la saine occupation!

    Mieux que d'aller buller sur le canapé de ma mère.....

    Ou de larver devant mon PC à mater les films que j'ai téléchargé.

    Quand j'écoute les gens au boulot : larver le week-end , c'est un truc qu'ils n'ont jamais le temps de faire....

    Moi je me demande tout simplement si c'est le fait d'être en couple qui empêche cette activité.

    A croire qu'on est obligés de se bouger le popotin par peur de s'encrouter...

    Moi j'aime bien larver en bonne compagnie.... Mais j'ai remarqué que ce genre de besoin n'est jamais l'unisson... Quand l'un a envie de ne pas bouger du lit à mater des films et manger des cochonneries, l'autre est bondissant et prêt à sortir s'adonner à des occupations sportives ou sociales, quand ce n'est pas des obligations familiales.

    C'est ce que je déteste le plus dans le week end en couple. Cette obligation d'aller se taper la belle-famille dans un repas dominical...On arrive de mauvaise humeur, la tête dans le seau et obligée d'être aimable au minimum syndical sous peine de passer pour une garce associale et mal élévée...
    En plus, on a systématiquement droit aux remarques perfides sur notre coup de fourchette soit trop enthousiaste, soit pas assez...

    Et le pire ensuite est la promenade digestive passée à raconter des conneries plus grosses que moi, (ce qui n'est pas peu dire mouarf),et à la finir à aller voir la tante Machine ou la cousine Truc qui a toujours une tasse de thé à offrir...

    J'adore ma famille pour une chose... Quand on s'est tapé le repas dominical, ce qui n'est pas un insititution obligatoire, on fait tous la sieste. Et ensuite on goute et on rigole. 
    On ne sent pas obligé d'aller gambader dans des chemins boueux à bavasser sur la famille ou obligé de défendre ses choix de vie suite aux attaques sournoises des beaux-parents qui essayent de régenter votre vie de couple.

    Je me demande si un jour j'arriverai à trouver celui qui ne m'imposera pas ce genre de corvée....

    En attendant je cours gambader dans la campagne avec mes potes. C'est beaucoup plus drôle et relaxant... ;-P


    votre commentaire
  • Je suis à nouveau à un tournant de ma vie.

    En général, c'est toujours suite au deuil de quelque chose.

    Je suis en plein dedans actuellement.

    L'adage dit que quand on touche le fond , il suffit de taper du pied pour remonter.

    En fait moi je filerai bien des coups de pieds plutôt que taper du pied.

    Taper du pied c'est faire un caprice.

    Il ne s'agit pas d'un caprice. Et je suis en colère de m'être fait mener en bateau.

    En colère parce que je le savais mais j'ai voulu espérer... Voulu croire à cette phrase qui sans cesse revient dans la conversation dès que je fais part de mon cynisme et mon scepticisme.

    A ce qu'il parait jamais deux sans trois. J'en suis à 5 là....

    Ils sont nuls ces proverbes!!!

    N'empêche que en me penchant pour prendre le savon dans ma douche ce matin, je me suis fait un torticolis... Si si c'est pas des blagues. Je suis si tendue qu'il a suffit d'un geste somme toute anodin pour provoquer une crispation monstrueusement douloureuse (ok ok j'exagère un peu hihihi).

    Mais comme dirait l'autre "C'est le week eeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeend!"

    Mot d'ordre pour ces 2 jours : je me fais plaisir et je me détends...

    Comme ça j'aborderai le virage en souplesse.... Et ce sera surement moins douloureux pour mon dos et mon ego.

    Donc Carpe Diem!

    Je "carperais" bien en bonne compagnie tout de même.... ;-P


    votre commentaire
  • Ouuuf

    Terminé ce contrat...

    Lundi matin, je passe la main et CIAO!!!

    Je sais maintenant que je ne veux pas du tout bosser dans une aussi grosse boîte.

    Les gens sont stressés en permanence et s'ils ne le sont pas, on leur met la pression.

    Du coup soirée ti punch, séries télé et films sur mon PC et calumet pour évacuer tout ce stress.

    En solitaire bien sur..

    Et demain yoga pour dénouer mon dos qui est à nouveau comme du béton....

    La vie est si courte! Pourquoi se la gâcher de cette façon. Je reste perplexe devant ce type de management.

    Au moins, je sais maintenant ce que je veux éviter professionellement.. ;-P Mouarf!


    votre commentaire
  • Jeudi dernier, début d'un nouveau boulot.

    Comme d'hab je suis super nerveuse, me disant qu'il faut que je fasse bonne impression....

    Après une attente un peu longue car c'est une grosse boîte super sécurisée, ma responsable vient me chercher à l'accueil avec le commercial de la boîte qui m'a embauchée.

    Serrage de mains, sourire chaleureux de part et dautre ; tout semble pour le mieux.

    On passe les portes avec accès par badge et là la responsable nous tend des trucs en plastoque qu'on appelle des surchausses.

    C'est une mesure de sécurité pour éviter de convoyer de la poussière sous nos godasses, car cette boite fabrique des puces électroniques.

    Je me penche donc pour mettre ces espèces de chaussons en plastiques en me disant : "fais gaffe à ne pas te ramasser"....

    Et ben vous savez quoi? Qui est ce qui a fait un vol plané magistral en sautillant pour mettre ces satanées surchausses..... Khalya en mode Bridget Jones!! Mouarf!

    Je ne dirais qu'une chose.... Vive le yoga ! Parce que je me suis relevée à toute vitesse en souplesse style "même pas mal j'ai été cascadeuse dans une autre vie" ;-P....

    Ma responsable m'a dit avoir eu une sacrée frayeur en me voyant me ramasser dans une cascade du plus pure style Bozo le clown au cirque Gruss...

    Heureusement que j'ai prouvé que je n'étais malgré tout pas une gaffeuse en ce qui concerne mon boulot... hihihihi


    votre commentaire