• Soir d'été part two

    Arrivée au restaurant.

    Je pense être en retard mais suis la première.

    Je suis en train de me demander si je ne vais pas rentrer vu mon humeur quand elles arrivent.

    Elles sont d'humeur fôlatre et rient pour un oui pour un non. Je ne me sens absolument pas au diapason et je l'avoue ne fait aucun effort pour l'être. Ma joyeuse humeur est retombée comme un soufflé le temps du trajet du bar au restaurant.

    Pendant le trajet, mes douleurs dorsales m'ont rappelée mon dépit de ne pas être aussi svelte que A et mon incapacité à l'être. Elles m'ont rappelé qu'il a suffit que mon "amie" qui est plus mince que moi de 30 kilos soit à côté de moi sur  la web cam pour être rejetée.

    Le comble est quand , l'une d'elle, A (pas celle de la 1è partie une autr) me dit
    "Alors Khalya, toujours personne dans ta vie?"

    Moi de répondre d'un ton froid " Non, c'est le désert dans ma vie. Je ne trouve personne qui me plaise ou à qui je plais"

    A. toujours d'humeur folichone et n'y prête pas attention " Même pas une petite aventure?? Tu sais la vie est courte il faut en profiter"

    Moi de repondre, glaciale "Oui je sais j'essaye mais ça ne marche pas".
    J'ai vu du coin de l'oeil , le visage gêné de mon "amie".

    En mon for intérieur je me demande qu'est ce que je fous là. Surtout quand A., insouciante et apparemment ignorante des tenants et aboutissants, enchaine pour une des convives venue nous rejoindre :
     "Tu sais K. a rencontré son mec sur le net au mois de mai et ils vont vivre ensemble, c'est pas mignon?"
    K .de répondre "Mais c'est le hasard" (Le hasard mon cul!!!)
    A. enfonce un peu plus le clou "Allez à d'autres! Tu étais tout le temps sur Meetic et MSN!"
    K .dénie d'un air innocent "C'était pour m'amuser je ne cherchais pas"

    J'ai failli leur dire froidement : "Ah oui? Tu ne cherchais pas? C'est pas toi qui me disais que si jamais tu rencontrais un mec avec qui il y avait une possiblité, tu étais prête à tenter l'aventure??Et une semaine après c'est moi qui lui ai présenté le mec avec qui je parlais depuis un mois et voilà. On jette Khalya aux oubliettes en piétinant ses sentiments et rêves au passage avec une grande insouciance.."

    Au lieu de ça , j'ai plongé le nez dans la carte du restaurant sans plus rien dire. J'ai un peu plombé l'ambiance mais je n'arrivais pas à feindre l'insouciance et la gaieté pour être au diapason.

    Je suis en train de me rendre compte que j'ai perdue une amie. Je la considérais comme ma soeur. Je n'arrive pas à oublier ni pardonner...


  • Commentaires

    1
    wolfy
    Vendredi 22 Juillet 2005 à 07:15
    chère Khalya
    je suis avec toi! Je te souhaite de vivre ta vie heureuse, et d'emmerder les petites connes!;) Bises
    2
    laterre
    Vendredi 22 Juillet 2005 à 09:13
    Re khayla...
    Comme tu dois être déçue ; je suis de tout coeur av toi :)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :